Enfer et Damnation


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Angel Mayfair [SORCIERE VALIDEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Angel Mayfair [SORCIERE VALIDEE]   Mar 11 Nov - 3:02



Angel Mayfair :


NOM :
Quel Sorcier au monde peut ignorer le patronyme qui est le mien ? Lequel des membres de mon clan, ou même quel Démon, peut ignorer quelle est la place de ma famille ? Un Humain ? Je vois...Je hais ces créatures insignifiantes ! Mais puisqu'il me faut montrer patte blanche pour participer à ce Tournoi...J'appartiens à la famille MAYFAIR.

PRENOM(s) :
Mon père ayant toujours eu un sens plus qu'aiguisé de l'ironie et du sarcasme, il trouva très drôle de me prénommer Angel ! Si encore j'avais appartenu à une lignée de Mages blancs...Mais croyez moi : cela est vraiment très loin d'être le cas ! Et vous aurez très bientôt l'occasion de vous en rendre compte par vous même !

SURNOM :
Je ne suis certes pas du genre à me laisser affubler de sobriquets aussi stupides qu'inutiles ! Personne jusqu'à ce jour n'est parvenu à m'en donner et je plains le premier qui essayera : il le payerait très cher le pauvre fou !

AGE :
Depuis quand demande t'on son âge à une femme espèce de malotru ?! Mais puisque ma nature de Sorcière m'épargne tous les ravages dûs au Temps, je puis vous répondre sans honte. Je nacquis il y a tout juste 1502 ans même si, en apparences, vous ne m'en donnerez guère plus de 26/28 ans !

GROUPE :
N'écoutez vous donc jamais ce que l'on vous dit ? J'ai horreur de devoir me répéter sachez le ! Sorcière je suis née, Sorcière je suis fière d'être et Sorcière je resterai jusqu'à mon dernier souffle... mais je ne suis pas prête de succomber ! Et certainement pas sous les coups de l'un de ces abrutis et vulgaires Démons !


POUVOIRS:

1er:
Le premier de mes dons, celui que je reçus dès ma naissance, est le pouvoir de générer et de maitriser, maintenant à la perfection, cet élément pourtant si capricieux qu'est le Feu.

2ème:
Lorsque je fêtais mes 300 printemps, je découvris mon deuxième don. Celui que, malgré mes efforts, je ne parviens toujours pas à maîtriser : le Don de Prescience où la faculté de pouvoir, au travers de mes rêves ou de visions éveillées, voir l'Avenir. Et jamais mes visions ne se trompent...Jamais.

3ème:
Ce ne fut que lorsque je dépassais le millénaire que j'acquis mon dernier et ultime pouvoir. Celui qui, à défaut de satisfaire mes instincts sadiques me permet au moins de ne pas en subir les conséquences. C'est un don cependant bien capricieux que ce pouvoir. Je ne le maîtrise que fort peu : il demande un calme complet et une telle concentration qu'il échoue une fois sur trois en général ! Guère pratique, n'est ce pas ? Mais lorsqu'il fonctionne alors il m'est possible de créer un intangible mirroir qui renvoye toute attaque physique à son expéditeur.

FAIBLESSES:

1ère:
Aussi étrange que cela puisse paraitre je souffre d'acrophobie et les hauteurs me rendent hystérique ! Ne me demandez pas de me promener en haut d'une falaise ! Car si jamais le vertige ne me tue pas alors c est moi qui vous tuerais pour avoir osé me faire endurer cela !

2ème:
Bien que cela soit généralement une tare qui frappe les Démons, ces créatures maudites, et bien que je sois l'unique membre de mon clan à en pâtir, je ne supporte pas les symboles religieux. Impossible pour moi d'entrer dans un lieu de culte et les croix, chapelets et autre eaux bénites me brûlent la peau si jamais je viens à en toucher un. Foutue malédiction que cette faiblesse là !

3ème:
Etrangement, ou est ce parce que je maitrise son opposé, toujours est il que l'eau sous toutes ses formes me fait peur. Si je puis parfaitement supporter le contact sur ma peau de l'eau de la douche ou de la pluie, je ne supporte rien de ce qui est mer, lac, étang ou autres étendues d'eau. Cela me terrorise au point même de me tétaniser !

SITUATION FAMILIALE :
Je n'aime guère parler des miens. Laissez donc mon Père, Nathanael Mayfair en paix ! Oui, il tua cette femme Humaine qui me donna le jour, oui il était, à n'en pas douter, le plus cruel et sanguinaire d'entre nous...Mais il est surtout celui qui, aujourd'hui, n'aspire à rien d'autre qu'à se reposer et à se retirer loin de ce monde agité qu'il ne comprend plus. Mon père devient faible et cela je ne puis l'admettre !

Vous voulez que je vous parle de ma famille ?
Alors laissez moi vous présenter l'une des trois seules personnes dont je sois réellement proche. Mon frère, mon jumeau, celui qui vit le jour seulement deux minutes avant moi et que je chéris tendrement : Jacen. Il est mon si parfait double, ma moitié et je tuerais quiconcque oserait s'en prendre à lui !

Et si vous tenez à le savoir, il est un autre être qui puisse se targuer de ne jamais avoir à craindre mon courroux. Un Sorcier lui aussi...Non pas de ma famille mais il est mon plus ancien et cher ami. Samael de Lioncourt. Puissant Mage auprès de qui j'aime a rester tant sa douceur m'apaise et me rend sereine. Il est plus doux qu'un agneau et semble dénué de cette rage qui , sans cesse, bouillonne en moi. Il est mon opposé mais c'est ainsi que je l'apprécie.

La troisième personne ?
Gabriel de Montségur ?
Le Feu embrase la Terre.
La Terre étouffe le Feu.
Je n'ajouterais rien d'autres car cela ne regarde personne d'autre que lui et moi !


Je ne devrais sans doutes pas vous révéler ceci...D'ailleurs je ne suis pas moi même certaine d'y accorder la moindre importance mais comme cela m'intrigue , au point presque de m'obnubiler, je vais vous confier ce qui, depuis quelques semaines, me tourmente. Chaque nuit ou presque, je fais le même rêve, ai la même vision. Celle d'un homme au charisme indéniable et au regard de braise des plus troublants. Cet homme ne dit mot mais je me sens irrémédiablement attirée par lui. Je ne sais qui il est, je ne sais son nom mais mon esprit sait que cet homme existe dans la réalité et, qu'un jour, mes pas viendront à croiser les siens. La nuit son visage à la beauté du Diable me ravit mais au petit matin impossible pour moi de m'en rappeller. Tout ce que je sais c'est que, contrairement à ce que semblent prédire mes rêves, je ne peux ni ne veux espérer le rencontrer un jour. Car il est une seule chose que je n'ignore pas de lui : qui que soit cet homme il n'est pas des miens. Pas Sorcier, pas même Humain... Non, cet homme est un Démon ! Et jamais je ne pourrais me permettre d'entretenir une relation quelle qu'elle soit avec l'un de nos ennemis jurés ! Jamais !

MANIES :
Fumer une cigarette lorsque je suis nerveuse, absolument tout réduire en cendres autour de moi lorsque je suis ivre de rage et cela est fréquent !

Première chose que il/elle fait en se réveillant :
Virer violemment l'amant qui pourrait se trouver dans mon lit !

Son proverbe ou phrase favoris :
Cours après moi je te fuis, fuis moi et je te courrais après !

Contenu de son portefeuille ou sac :
Des cigarettes, un Dupont en or rose, du maquillage (Bah quoi ? Je suis coquette ça dérange quelqu'un peut être ? ) les clés de ma moto et mon téléphone portable.

Ce qu'il y a sur sa table de chevet :
Un cendrier en verre de murano, un poignard, une bouteille d'absynthe et un verre en cristal rouge.

Couleur préférée :
Le rouge rubis ou le noir le plus profond.

Plat préféré :
Rien ne met plus mes papillent en éveil que de belles langoustines accompagnées d'un bon verre de Sancerre blanc... Ou, mais dans un style bien différent, je me régale toujours d'un bon tartare de viande rouge. Et, là, pas besoin de vin : le goût du sang frais de la bête coulant dans ma gorge suffit largement à me satisfaire !

Ce qu'il/elle déteste :
Il y a bien des êtres et des choses que j'exècre au plus haut point ! En voici quelques unes mais la liste est très loin d'être exhaustive : les Humains ces cafards qui se pensent nos égaux, les Démons qui se vantent depuis la nuit des Temps d'être les plus forts, tous ces sentiments inspides et si mièvres qui nous amènent trop souvent à commettre les pires des erreurs en leurs noms... Je déteste avoir tort et ne l'avoue que rarement, je déteste les moralistes en tous genres, je hais qu'on me dicte ma conduite et qu'on cherche à me commander... La suite je vous laisse le plaisir de le découvrir par vous même ...

Accessoire préféré :
Mon briquet ...celui qui me permet d'allumer de beaux brasiers sans même avoir recours à mon don.

Autres informations:

Il est des choses qu'il n'est bon de dévoiler trop tôt ! Je cesserai donc là des confessions déjà bien trop avançées à mon goût d'ailleurs !




Dernière édition par Angel Mayfair le Mer 3 Déc - 1:06, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Angel Mayfair [SORCIERE VALIDEE]   Mar 11 Nov - 16:11



ASPECT PHYSIQUE :

La porte du manoir des Mayfair s'ouvrit brusquement, laissant apparaître, telle la plus violente des tornades, une haute silhouette, toute de noir vêtue. La combinaison de cuir, moulante à souhait, soulignait à la perfection des courbes délicieusement féminines. Pourtant nul ne pouvait encore discerner les traits d'un minois que l'on imaginait aussi beau que ces courbes étaient exquises. Les regards des employés se firent discrets tandis qu'ils observaient, presque à la dérobée, ce corps aux allures divinement tentatrices. Sans même prendre la peine de fermer la porte derrière elle, l'apparition avança au milieu de ce gigantesque hall puis, subitement, ses pas se suspendirent. Deux mains fines et aux doigts effilés surgirent et s'appliquèrent à, enfin, ôter ce casque opaque. Alors une cascade de boucles brunes virevoltèrent dans les airs, avant de se remettre sagement en place autour de ce visage qui se relevait, dévoilant ainsi des traits d'une finesse incroyable. Insolente et si incandescente beauté qu'exhalaient ce minois d'albâtre ! Un front haut et bombé, des yeux de biche au magnétisme indéniable. Des prunelles dont la teinte semblait , selon l'éclairage, osciller entre l'ambre le plus clair et le vert du plus pur des jades. Regard fascinant qui semblait, si vous le croisiez un peu trop longtemps, vous hypnotiser, déchirer les voiles de votre esprit pour venir sonder jusqu'aux tréfonds de votre âme. Regard presque pareil à celui d'un serpent : froid et glacial mais auquel il parait presque impossible de résister. Pourtant, alors que ce regard reptilien parcourait les lieux visiblement à la recherche de quelque chose ou de quelqu'un, celui ci s'illumina d'un feu bien différent, joyeux et presque heureux lorsque, enfin, il s'arrêta sur une silhouette chérie. Alors la magie sembla opérer et cette beauté si froide qu'elle en devanit terrifiante sembla se réchauffer, laissant apparaître une beauté bien plus sereine, et tellement plus chaleureuse. Alors les pommettes si hautes et saillantes, et d'ordinaire si opalines, se teintèrent légèrement du plus pâle des roses tandis que ses lèvres, comme baignées d'une rosée matinale, s'entrouvraient en l'un de ces radieux et si charmants sourires dont la demoiselle était pourtant des plus avares ! Mais pour lui, pour cet homme qui semblait retenir toute son attention, Angel se faisait océan de tendresse infinie.

Avançant de cette démarche qui n'appartenait qu'à elle, mélange subtil d'un chaloupé félin et d'une légereté presque aérienne, la jeune sorcière arpentait le hall. Apparition divine dont l'opulente crinière virelotait à chacun de ses pas et qui laissait flotter dans son sillage le plus troublant et enivrant des parfums. Soudain ses mains graciles surgirent et, lentement si lentement, firent descendre la fermeture de sa combinaison. Celle ci était taillée si près du corps que les regards de tous ceux présents dans ce vestibule glissaient sur ces épaules délicates bien qu'ayant, malgré leur âge plus que millénaire, su conserver une certaine rondeur juvénile. Puis les regards se faisaient plus gourmands tandis qu'ils descendaient sur ce buste menu, profitant à loisir de cet espace que la fermeture, largement descendue à présent, dévoilait de la plus tentante des façons. Aube savoureuse d'un décolleté que l'on devinait aisément des plus fiers et du genre à susciter les plus gourmandes des envies charnelles ! Angel se moquait bien de ces regards presque concupiscents qui parcouraient son corps ferme, glissant sur sa taille si menue, ses jambes interminables et si parfaitement galbées.

Angel était une très belle femme et cela il y a bien des siècles qu'elle l'avait compris. Bien qu'elle ne le montrait jamais elle s'en enorgeuillissait et chacune de ses tenues était toujours choisie avec le plus grand soin. Féminine, provocante sans jamais en devenir vulgaire, la sorcière au coeur de pierre aimait à souligner la perfection de ses courbes, mettant toujours en valeur ce que de bonnes fées lui avaient si généreusement dispensé à sa naissance. A quoi bon posséder la Beauté du Diable lui même si c'était pour que personne ne puisse en périr de désir ?

Alors que ses pas parachevaient de la mener jusqu'à cet homme qu'elle chérissait plus que tout, auprès de son reflet, sa moitié, son jumeau Jacen, ses yeux pétillèrent plus que jamais. Puis, comme à chaque fois qu'elle était excitée ou simplement heureuse, l'héritière Mayfair joua nerveusement avec une boucle de ses cheveux si soyeux. Un instant, alors qu'elle remontait la masse de ses cheveux, apparut sur sa nuque le tatouage de la belle. Inscription que nul, hormis Jacen , ne pouvait comprendre. Ecriture runique, oubliée depuis bien des siècles, mais que les jumeaux avaient choisie pour graver dans leurs chairs ce lien qui les unissait depuis toujours et que rien ni personne ne pourrait jamais rompre. Oui, tous deux étaient tatoués sur la nuque, chacun portant fièrement le prénom de l'autre. Un frère et une soeur plus unis que n'importe quel couple sur terre. Relâchant ses cheveux alors qu'elle arrivait derrière lui, Angel, sourit tendrement tandis qu'elle laissait ses bras venir enlacer tendrement son reflet et qu'elle lui déposait un bien tendre baiser dans le cou.




ASPECT PSYCHOLOGIQUE :

La porte du bureau de Nathanael Mayfair claqua violemment derrière la si fière et altière silhouette de sa fille Angel. Les yeux de celle ci étincellaient d'une rage sourde et froide qui grondait en elle et que, déjà, l'impatiente héritière se languissait de pouvoir laisser éclater ! Pressent le pas, courant presque plus qu'elle ne marchait, la ravissante sorcière se sentait devenir Harpie. Encore une fois, et malgré tous ses efforts pour éveiller en lui l'Elu qu'il avait jadis été, son père n'avait rien voulu entendre ! Le Tournoi, cette occasion sans nulle autre pareille pour enfin se débarasser de leurs ennemis jurés, la possibilité qui leur était donné de pouvoir enfin asseoir la suprématie des leurs... tout ce qui avait si longtemsp été sa vie, aujourd'hui son père ne voulait même plus en entendre parler ! Et cela, la vaniteuse et si ogeuilleuse Angel ne pouvait l'entendre et encore moins le supporter !

Mais comment l'aurait elle pu ? Ce qu'elle était devenue, cette sorcière implacable et dénuée de toute morale, de toute conscience et ne connaissant même pas le sens de mots tels que compassion ou pitié... Oui, cet être fait pour combattre, et encore plus pour vaincre, cet être à la sensibilité proche du zéro absolu c'était lui, le grand Nathanael Mayfair qui l'avait modelé ! Tout ! Il lui avait tout appris et aujourd'hui, cet homme qu'elle avait si longtemps idolâtré n'était plus à ses yeux qu'une loque ! Non, Angel n'était pas une tendre et elle ne pardonnait jamais la moindre faiblesse, la moindre faille.

Angel n'avait certes pas un caractère des plus faciles et, quelles que soient les émotions qui l'envahissaient la petite sorcière les vivait toujours avec emphase et une vive acuité. Quand elle aimait c'était toujours avec passion...même si cela n'était jamais vraiment arrivé. Et hormis Jacen et Samael la belle n'aimait ni ne respectait personne. Si, pour ces deux êtres elle aurait été prête à tout et surtout au pire, le reste du monde pouvait bien crever qu'elle s'en serait au mieux moqué et au pire réjouie !

Egoïste, pour ne pas dire nombriliste, rien ne comptait pour elle si ce n'est elle même. Et elle était prête à tuer, éviscérer ou réduire en cendres quiconcque se mettrait en travers de sa route. Et certains en avaient déjà fait les frais sans pouvoir aujourd'hui en témoigner : les pauvres reposant au cimetière... Paix à leurs âmes !

Oh oui ! Angel, sous ses apparences de petite garce apprêtée était une femme forte. L'une de ces Maitresses femmes qui ne s'en laisse pas facilement compter et qui est capable de tenir la dragée haute même au plus puissant des Démons. Ignorant ce que signifie l'expression "Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler", la demoiselle n'hésite pas à dire tout haut, et parfois de façon bien trop directe, ce qu'elle pense. Et si la diplomatie peut être l'un de ces talents lorsque la situation l'exige, rien ne fait plus plaisir à Angel que de pouvoir se montrer virulente, blessante et persiffleuse à souhait. La cadette Mayfair aimait les confrintations et les joutes, que celles ci soient orales ou physique d'ailleurs !


*Qualités :
Courageuse, fidèle et loyale, très protectrice envers les rares êtres à trouver grâce à ses yeux, intelligente et d'une finesse d'esprit rare, drôle quand elle le souhaite, cultivée, excellent pilote (moto), combattante impitoyable et diplomate lorsque la situation ne lui laisse pas d'autre choix.
*Défauts :
Impulsive et excessive, colérique et taciturne, rancunière, sournoise et perfide, manipulatrice, d'une mauvaise foi parfois étonnante, violente et sadique, cruelle envers toutes les si nombreuses personnes qu'elle n'aime pas, dangereusement perverse...





Dernière édition par Angel Mayfair le Mer 12 Nov - 16:31, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Angel Mayfair [SORCIERE VALIDEE]   Mar 11 Nov - 16:11


HISTOIRE :

La lune brillait bien haut dans le ciel, entrainant dans son sillage ses étincellantes filles les étoiles. Sa pâle lueur venait déchirer le voile de nuages et, doucement, venait caresser le visage de cette jeune femme. Se tenant à l'écart de toute cette agitation qui régnait à l'approche du Tournoi, elle arpentait le désert, seule. Tout cela ne la touchait point alors que cela représenterait surement l'un des tournants les plus décisifs de sa vie. Qui pouvait savoir ce qu'il adviendrait des sorciers, des siens, après ce Tournoi ? Certainement bien plus que ce que chacun des participants pouvait espérer !

Angel Mayfair déambulait, laissant ses pas la guider librement, se moquant bien de l'endroit où ceux ci finiraient par la mener ! A un coin paisible ? Tant mieux... A une bagarre ? Encore mieux tiens ! Cela faisait bien longtemps que la demoiselle n'avait usé de ses pouvoirs pour donner une leçon à quelque humain ou démon un peu trop collants et cela lui manquait ! Mais pour l'instant c'est une douce mélancolie qui l'assaillait, lui faisant peu à peu remonter le cours du fleuve de sa déjà bien longue histoire. Devant ses yeux étincellants le paysage s'estompa jusqu'à n'être plus que ténèbres, le vacarme de la foule se tut enfin et un frisson parcourut l"échine de la belle tandis qu'elle se laissait hâpper par un tourbillon de souvenirs.

Aujourd'hui encore, la belle Sorcière, éprouvait un certain malaise lorsqu'elle venait à repenser à ce dont elle ne se souvenait pas personnellement mais dont lui avait si souvent parlé.

Il y a 1502 ans de cela Nathanel Mayfair n'était pas encore un Elu. Il faisait partie des Grands Mages. Ambitieux il savait que bientôt l'heure viendrait pour lui d'être désigné Elu, le clan en place étant presque décimé... et il se chargerait personnellement d'éliminer les derniers si jamais ceux ci refusaient de mourir d'eux mêmes ! Mais un Elu se devait d'avoir descendance, ne serait ce que pour assurér la pérénité de son clan. Voilà pourquoi il séduisit et engrossa une ravissante petite humaine qui avait eu la faiblesse de succomber au charme du Sorcier. Inclinaison dont elle ne comprendrait que bien trop tard le côté illusoir. De ces amours contre nature et totalement dénués de sentiments, Nathanael eut la joie immense de voir naitre des jumeaux. Jacen , son fils nacquit deux minutes seulement avant cette fille qu'il allait prénommer, non sans une pointe d'ironie : Angel. Puis, une fois les enfants mis en sécurité, Nathanael égorga la mère, humaine devenue dorénavant bien inutile !

Etait ce parce qu'elle était née dans le sang et les larmes que la petite fille qu'elle était alors devint, rapidement qui plus est, un être froid et cruel qui n'aimait rien d'autre que de martyriser ses camarades de jeu et tous ceux qui ne se pliaient pas à sa volonté déjà bien affirmée ? Voilà une question qu'elle s'était maintes et maintes fois posée avant de s'en ficher royalement. Que lui importait les raisons ! Elle était l'héritière d'un des clans de Mages noirs les plus puissants au monde et rien que pour cela il eut été plus qu'étonnant qu'elle croisse en sagesse !

Mais heureusement tel ne fut pas le cas ! Et son père, alors si vigoureux et si dur, n'aurait jamais permis que cela arrive ! Il aurait préféré tuer de ses propres mains sa progéniture plutôt que de les voir devenir faibles et mièvres ! Non, Nathanael Mayfair, les éleva durement, ne cédant à rien et ne leur concdédant qu'un seul droit : celui de lui obéir sous peine de recevoir la plus belle des corrections. Et nombreuses furent celles que reçut Angel durant son adolescence !

Elle qui s'enorgeuillissait déjà de ce premier don qui lui avait été octroyé, elle qui pouvait passer des heures à enflammer tout ce qui lui passait à portée de main, oui cette enfant là ne fut guère des plus attentives aux leçons que lui dispensait, plus ou moins patiemment, son père. Déjà bien orgeuilleuse et vaniteuse, persuadée qu'elle n'avait de leçon à recevoir de personne même pas de son paternel, Angel se rebellait souvent. Et elle en subissait donc tout aussi souvent les conséquences... et encore ! Son père qui, bien qu'il ne lui montrait jamais, l'idolâtrait pour cette rage et cette fougue dans lesquelles il se reconnaissait tant, oui ce père là retenait bien souvent sa main et les corrections infligées n'étaient jamais aussi nombreuses ni aussi sévères qu'elles auraient pourtant du l'être !

Cependant, avec le Temps, la demoiselle Mayfair, même si elle ne s'agissait pas le moins du monde, du moins sembla t'elle prendre conscience de l'importance de ce que son père tentait si obstinément de lui inculquer. L'histoire des siens, les traditions et rituels auxquels il lui faudrait souscrire sans sourciller lorsque, tout comme Nathanael, elle serait devenue une puissante et importante sorcière. Oui, elle apprendrait tout cela et oui, puisqu'il le fallait pour le bien de son clan, elle se montrerait docile et obéissante... Du moins juste le temps nécessaire : il ne fallait pas non plus trop lui en demander à la petite garce ! Mais par amour pour ce père qui les destinait, Jacen et elle, au plus fabuleux des destins, pour lui elle ferait des compromis et même quelques efforts.

Mais même à cette époque où elle pouvait encore se montrer insouciante Angel savait que les choses ne seraient jamais aussi difficiles pour elles qu'elles ne l'avaient été pour son père. Lui était seul, elle ne l'était pas ! Et elle ne le serait jamais ! Elle possédait une force que bien des gens auraient pu lui envier s'ils avaient seulement pu comprendre ! Angel vivait une relation si fusionelle avec son jumeau Jacen qu'elle en devenait parfois des plus ambigues. Comme de parfaits jumeaux ces deux là ne se quittaient jamais et il semblait impossible de les voir l'un sans l'autre. La bêtise que l'un faisait l autre la couvrait et s'ils etaient tous deux coupables ils voulaient être punis ensemble, refusant de dénoncer l'autre. Oui, Angel et Jacen étaient depuis leur naissance un couple machiavélique que rien ne semblait pouvoir arrêter. Leur union inébranlable leur conférait une force inouie et lorsque ces deux petits diables décidaient d'oeuvrer ensemble alors l'alliance de leurs pouvoirs faisait bien des ravages !

Nathanael se rejouissait tout autant de cette complicité des plus exacerbée qu'il s'en inquiétait : si jamais quoique ce soit de fâcheux arrivait à l'un des deux comment régirait l'autre jumeau ? Serait il seulement capable de faire face ? Il en doutait tant que, après avoir longuement réfléchi et à contre coeur il lui fallait bien l'avouer, il prit la terrible décision de les séparer.
Angel n'oublierait jamais ce jour maudit où Jacen lui fut arraché et envoyé parfaire ses connaissances et ses études loin, si loin d'elle ! Ce jour là, elle avait alors plus de 300 ans, la belle avait incendié absolument tout ce qui avait le malheur de croiser sa route ou même plus simplement son regard. Les voitures et motos chéries de son père, le si beau parc qui avait mis des années à repousser après son flamboyant passage, sa chambre, le salon, quelques couloirs... et même quelques employés qui n'avaient pu se sauver à temps. Ce fut d'ailleurs ce jour là que la jeune femme découvrit le plaisir incommensurable de prendre une vie ! Plaisir depuis maintes fois répété mais sans jamais en avoir la même saveur que ce jour là !

Ce jour là avait marqué une étape décisive dans la vie de la jeune Mayfair. Elle avait perdu celui sans lequel elle devait dorénavant apprendre à vivre, elle avait donné la mort sans en éprouver le moindre remords ne demandant, au contraire, qu'à recommencer. Et ce fut aussi cette nuit là que nacquit son deuxième don , celui lui permettant de lire l'Avenir. Ou plutôt d'en rêver car, tout comme aujourd'hui, c'est le plus souvent dans ses rêves que ses visions lui viennent. Angel avait tout de suite hai ce pouvoir qu'elle pressentait ne jamais pouvoir totalement maitriser. Peut on seulement contrôler quoique ce soit durant son sommeil ?

Quoiqu'il en soit les décennies et les siècles passèrent sans qu'elle put seulement revoir son si cher Jacen. Heureusement Angel trouvait un tant soit peu de réconfort auprès de Samael de Lioncourt, puissant Mage lui aussi et avec qui elle s'était bien étrangement liée. Lui qui était un pur mage blanc, dont la douceur aurait pu aisément lui donner la nausée, cet agneau perdu au milieu des loups et que Nathanael semblait avoir pris en affection, oui cet homme là devint son plus fidèle ami et son plus grand soutien. Il ne remplaçait nullement Jacen dont l'absence se faisait si cruellement ressentir, mais il était le seul autre homme que la fière Angel supportait encore de voir.

Et lorsque vint pour elle aussi le temps de parfaire son éducation à l'étranger alors elle insista lourdement pour que Samael l'accompagne. Ensemble ils parcoururent le monde et visitèrent tous les continents, curieux et avides de tout découvrir, de tout apprendre. Mais là où Samael ne voyait qu'occasion pour faire le bien, Angel, elle, ne voyait que multiples occasion de semer le trouble, la discorde et bien sur la destruction. Il était Archange et elle Ange de la Destruction , ils s'opposaient mais pourtant Angel aurait tué quiconcque aurait voulu s'en prendre à Samael. L'aurait elle aimé ? Non, Angel n'aimait personne d'autre que Jacen et elle même. Elle n'était pas amoureuse de Samael. Comment aurait elle pu l'être alors qu'elle ignorait même ce qu'un tel sentiment puisse être ? L'amour la dégoutait et elle laissait ça aux autres. Qu'ils s'aiment, elle, elle détruirait ! Bien plus drôle, non ?

Lorsque Samael et elle rentrèrent ce fut pour célébrer le retour auprès des siens de Jacen. Ivre de joie Angel le fut sans nuls doutes ce jour là. Sa moitié, son reflet lui était rendu et elle se sentait enfin sereine ! Nathanael avait enfin levée la terrible sanction et réunis les jumeaux infernaux. Et, comme s'ils ne s'étaient jamais quittés, ces deux là reprirent leur petite vie à deux. Ce fut à cette époque aussi où ils se firent tatouer le prénom de l'autre sur leur nuque. Histoire de sceller un peu plus un pacte que la Vie elle même les avait amené à signer en faisant d'eux des jumeaux. Angel était la plus heureuse des sorcières : sa famille avait enfin été nommé Elue et son père avait pris la tête de tout le clan des sorciers. Et bientôt, lorsque Jacen elle aurait acquis un peu plus de mâturité, alors eux aussi deviendraient des Elus.

C'est ce jour là qu'Angel comprit quelle serait vraiment sa destinée et l'intérêt de toutes ces choses qu'elle avait pourtant apprises à contre coeur. Son père avait toujours su, lui ! En tant que Grand Mage il savait qu'il finirait Elu et que la tâche reviendrait ensuite à ses enfants lorsque le Temps et l'Age auraient finalement eu raison de lui. Il avait toujours su et les avait préparés, toute leur existence, à ce qui, aujourd'hui, était devenu leur quotidien. Angel eut presque un relan d'affection pour celui à qui elle devait tant mais qu'elle en était arrivée à mépriser tant il était devenu faible et couard. Elle aurait presque pu le prendre en pitié mais c'eut été renié son propre enseignement. Il l'avait voulue forte et intransigeante ? C'est donc ce qu'elle serait, même envers lui !

Aujourd'hui Angel était perdue au milieu de cette foule qui arpentait le désert de Gobi, se réjouissant par avance de ces combats qui promettaient d'être sanglants. Pauvres et sombres imbéciles ! Se fut elle écoutée que la fille Mayfair aurait sans nuls doutes laissé éclater sa rage et noyé dans le feu ou leurs propres pensées tous ces crétins que se réjouissaient tant. Elle eut du être l'une des premières à se réjouir et, si l'idée de pouvoir l'emporter à jamais sur les Démons n'était pas faite pour lui déplaire, elle savait aussi que bon nombre des siens périraient certainement ! Et cela était bien loin de la réjouir.

Bien que toujours aussi fougeuse et violente Angel avait cependant changée. Loin de se tempérer, elle avait simplement appris à mieux maitriser ses émotions... ou à mieux les dissimuler en fait ! Elle avait passé le cap des 1500 ans, devenant ainsi une Elue, et elle serait donc l'une des premières à combattre lors du Tournoi.

Douce pensée qui l'avait rendue excitée au possible...Jusqu'à ce que ses foutues visions ne viennent, chaque nuit ou presque, la hanter avec ce visage de Demon dont elle ne parvenait jamais à se souvenir une fois le jour venu. Ce Démon existait, elle en était certaine, et bientôt, elle et lui se rencontreraient. C'était écrit, ses visions le lui avait prédit...Et jamais celles ci ne se trompent. Pourtant, pour une fois et sans réellement comprendre pourquoi, oui pour une fois Angel aurait de tout coeur souhaité se tromper. Elle ne craignait nul Démon, nul sorcier et nul Humain ! Mais lui, lui ce Demon sans visage, elle le craignait.
Pourquoi ?
Elle l'ignorait encore mais savait que le Temps se chargerait de lui apporter sa réponse.
Réponse qu'elle savait, par avance, ne pas apprécier !


POST :

Le soleil avait depuis longtemps décliné, laissant une légère brise venir rafraîchir ce désert qui, tout le jour avait vu défiler Sorciers et Démons. Ceux ci avaient âprement combattu et ce soir s'octroyaient une bien méritée pause. Perdue au milieu de ces êtres avinés et un peu trop braillards à son goût, Angel Mayfair errait.Ses yeux dans le vague elle semblait chercher quelqu'un, ce demon qui la hantait dans ses visions. Elle marchait depuis des heures et s'apprêtait à renoncerlorsque son regard fut irrémédiablement attiré. Et c'est là qu'elle le vit. Lui ce ne pouvait être que lui ! Un instant son coeur loupa un battement. Angel se sentit pour la première fois de sa vie terrorrisée ! Quel que fut ce Démon elle le craignait ! Cette aura qu'il dégageait, ce charme presque animal...Qui qu'il soit la jeune femme sut qu'elle ne devait pas l'approcher sous peine de se perdre. Se perdre dans quoi elle l'ignorait mais belle et bien se perdre ça elle en était certaine. Pourtant la tentation était si forte ! Elle voulait s'approcher et, contre toute raison, toute logique c'est ce qu'elle fit. Oubliant toute sa méfiance, n'écoutant que ce coeur qui battait si fort en son sein, Angel alla au devant de son Destin. Son Destin ou sa propre Mort ? Qui sait ? Pour l'instant personne même pas elle !



Dernière édition par Angel Mayfair le Mer 12 Nov - 22:26, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Angel Mayfair [SORCIERE VALIDEE]   Mar 11 Nov - 21:38


VOUS :

PRENOM :

Alors là tu peux toujourss rêver !
Angel ca suffit amplement... Sinon je peux dire aussi : Nael, Themis, Nikita, Jane... et Yvana bien sur !

AGE :
Qu'est ce que vous êtes curieux alors !
Moins de 25 ans ^^

PAYS OU JE VIS :
Pour l'instant ? Ou celui où je serai sans doutes bientôt ? Nan: je répondrais pas non plus Na !

CODE D’INSRIPTION :
Je sais que tu sais que je sais ... ca suffit amplement n'est ce pas ?

AVATAR :
Rachel Weisz ! I love you

PRESENCE SUR LE FORUM :
Bah quotidienne ! Je vais pas jouer les feignasses d'Admin hein ^^

VOTRE SENTIMENT SUR CE FORUM :
Puisque c est le notre, mais en toute objectivité :
PARFAIT !!!

COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM :
Pfffff ! Je zappe direct là ! Shocked

Revenir en haut Aller en bas
Sheitan
NO Brain, NO Fear


Nombre de messages : 670
Age : 32
Localisation : In an Hellish Heaven!
Date d'inscription : 10/11/2008

Who am I fighting for?
Phrase du jour: Vade Retro!
Qui aime qui?:

MessageSujet: Re: Angel Mayfair [SORCIERE VALIDEE]   Mer 12 Nov - 22:28

Mouahahahahahahahahaha

Validée, ma Belle.

Comment ne pas faire autrement, c'est une fifiche magnifique.

_________________
Vade Retro Satanas

Démon Administrator!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enferetdamnation.1fr1.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Angel Mayfair [SORCIERE VALIDEE]   Jeu 13 Nov - 0:07

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

*meurt*
...

...

*Ressuscite*

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

X_x
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Angel Mayfair [SORCIERE VALIDEE]   Jeu 13 Nov - 2:08

Sheitan a écrit:
Validée, ma Belle.

Comment ne pas faire autrement, c'est une fifiche magnifique.

Tes paroles m'iraient droit au coeur, cher Prince des Enfers, si seulement j'en avais un ...
Mais j'ai du le perdre quelque part car je ne le trouve plus.
Tu veux m'aider à le retrouver ? A moins que tu ne saches déjà où il se cache ?

Je me contenterais donc de te remercier pour cette validation (qui partout ailleurs t'aurait value le plus grooooooos des calins) !
Ze te nem trèèèès fort !

Quant à toi mon jumeau adoré :
Je t'aimeeeeeeeeee !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Angel Mayfair [SORCIERE VALIDEE]   Jeu 13 Nov - 2:24

Bien.... Bien.... Ha ben non rien à faire, je n'arrive pas à prononcé ce mot.

Je te souhaites donc bon courage dans cette confrontation et perdue au milieur de tous tes loups Wink

Bon jeu à toi ma belle ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Angel Mayfair [SORCIERE VALIDEE]   Aujourd'hui à 21:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Angel Mayfair [SORCIERE VALIDEE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Angel découvre la bibliothèque
» Natacha Angel (Ministère)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enfer et Damnation :: L'accès au tournoi... :: Le puits des âmes... :: Validés-
Sauter vers: