Enfer et Damnation


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Khéops [DEMON VALIDE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Khéops [DEMON VALIDE]   Mar 6 Jan - 0:04

VOTRE PERSONNAGE:


NOM :

J'en ai eu un il y a longtemps... mais il ne m'est plus utile, aussi m'en suis je délesté sans ciller.

PRENOM(s) :

Tout comme mon nom, il a été oublier car bien peu usité.

SURNOM :

Khéops ou Khnoum-koue-foui en ancien égyptien. J'ai pris se surnom en l'honneur d'un ancien pharaon que j'admire pour ses actions passé. Son dont de l'architecture, sa façon de mêler l'art égyptien a la bonté plus qu'innovatrice pour l'époque. Il a su mêler ses devoirs a ses passions tout en restant juste et droit. Oui je l'admire pour ça et d'autre choses... parce que je suis bien incapable de mettre d'accord la partie démon et celle qui recherche avec un désespoir qui m'effraie la tendresse des sorcières.

AGE :

509 ans pour une apparence de quoi.... allez la bonne vingtaine non?

GROUPE :

Démon! jeune mais démon quand même.

POUVOIRS:

1er: Téléportation, ça peux toujours servir quand on est au mauvais endroit au mauvais moment non?
2ère: Passe-muraille, je le maitrise plus ou moins... disons qu'un mur ça vas... deux ça vas... trois ça du mal... quatre je me le mange et je passe que dalle. Sympa non?

FAIBLESSES:

1ère: Fou des sorcières...si c'est pas une faiblesse ça... non mais je vous promet, c'est dingue comme je peux avoir le béguin pour une demoiselle de se genre et si elle m'offre sont cœur, je suis sur d'être près a tout pour elle... oui TOUT.
2ème: Bon... comme dit plus haut, je peux passer les murs... mais le hic, c'est même un hic de taille (ma faiblesse pas ce qu'il y as dans mon pantalon hein!) c'est que je dois être calme et serein quand j'utilise mon don... parce que sinon, moi je passe, mais mes fringues et tout ce qui se trouve dans les poches reste de l'autre coté... inutile de préciser que me retrouver nue comme un ver ne fait pas partit de mes passe temps favoris.

SITUATION FAMILIALE :

Un père, une mère, une sœur ainée... la famille quoi. Ha oui, il y a quelqu'un qui n'as pas mon sang ni aucune branche d'adn similaire avec moi (enfin si surement un peu quand même) mais que je considère comme un père, un mentor, Raphaël.

MANIES :

J'adore jouer avec des pièces de monnaie, les faire tourner entre mes doigts, frénétiquement. J'adore aussi avoir un truc dans la bouche a mâchouiller, genre une herbe, un cure dent, un bout de réglisse, etc... pourtant jamais la clope au bec, je fume pas.

Première chose que il fait en se réveillant :

Je vais pisser... sisi je vous promet, c'est la première chose que je fais au lever, après je me gratte le torse en baillant aux corneilles.


Son proverbe ou phrase favoris :

"Vous pas la jouer soft, je suis pas contrariant, vous voulez la jouer hard, on vas la jouer hard."

Contenu de son portefeuille :
Des pièces, des billets, des capottes, de la réglisse, des chewingums et des numéros de téléphone.
Ce qu'il y a sur sa table de chevet :

Un réveil, des mouchoirs (une tite gripe ça arrive non?) et des bouquins de divers auteurs. Edward Alan poe, Bernard Werber, etc...


Couleur préférée :
J'ai un faible pour le bleu et le blanc... mais le blanc étant une absence de couleur j'en déduit que j'aime le bleu.

Plat préféré :

Le bibimbap, c'est une sorte de plat typiquement coréen fait d'un bol de riz avec par dessus un mélange de divers plat. C'est souvent d'ailleur des restes de la semaine et j'adore pouvoir manger tout ce qui me fait plaisir en un seul et unique plat. Bien sur le tout est accompagné d'une grande quantitée de Kimchi, une sorte de met violament épicé a base de divers ingrédient (choux, ail, pimant, crevette, etc...) qui prend place de "sauce" ou de réausseur de gout.


Ce qu'il déteste :
Me retrouver nu après une tentative de passe-murail malheureuse.

Accessoire préféré :
Les pieces de monnaie que j'utilise pour jouer entre mes doigts. Je n'en ai pas une fétiche, ayant la sale manue de perdre mes fringues quand je passe un mur.
Autres informations:

J'ai un tatouage dans tout le dos et sur une partie des épaules et des bras. C'est tipiquement Coréen bien sur mais se genre de sujet est.... délicat a aborder.

ASPECT PHYSIQUE :

Houla, je dois me décrire physiquement? Vous pourriez plutôt regarder non? Bon bon, d'accord je me lance.

Alors, je suis avant tout grand, très grand, trop grands a mon gout en faite. Je fait partie de ses géant que leurs propres tailles rend d'apparence pataude et plutôt mignon dans leurs genres. Combien je mesure exactement? A vrai dire je fait un bon gros mètre quatre vingt dix neuf. Oui oui, presque deux mètres, avec les chaussures je les fait d'accords...

Ensuite le poids, alors la je peux pas vous dire, je me suis JAMAIS pesé. Bah oui, je suis pas une de ses femmes qui craigne pour leurs pseudo deux kilos de trop. Donc moi j'en ai rien a secouer, ce que je peux vous dire, c'est que j'ai un corps plutôt sec, une musculature typiquement nerveuse faite pour la souplesse plus que pour la force brute. Et oui, grand mais pas spécialement costaud. A quoi bon taper fort si on est incapable d'esquiver hein?

Bon, passons a mes caractéristique physique a proprement parlé. Je suis d'origine asiatique, plus exactement coréenne. De ce fait, j'ai des yeux bridé, en amande et une peau légèrement doré. Mes yeux sont d'un vert profond et intense, presque noir si on se limite a un simple coup d'œil. Un visage fin et des traits doux me donne un coté un peu trop angélique sans doute. Mon visage est encadré de tignasse pas souvent coiffés autrement que par un passage de main matinal dedans viennent donner une petite touche bad boy.

J'ai un tatouage, coréen bien sur, sujet délicat mais il représente un serpent et quelques roses, leurs ronces venant mourir sur mes bras alors que le reptile lui évolue dans tout mon dos pour que sa tête finisse sur le haut de ma fesse droite.

Coté pilosité j'ai un peu de barbe a rasé au niveau du menton, sinon je me retrouve facilement avec le bouc. Mais n'oubliez pas, je reste asiatique, de se fait je suis imberbe ou presque quasiment partout. (et oui mesdames, je suis un spécimen intéressant donc si vous êtes sorcière, jolie et cœur a prendre vous pouvez me contacter via mon portable au 06-6*- 5*- 78!)

*toussote*

Nous disions? A oui, je venais de finir de me décrire physiquement. Coté vestimentaire, je suis la plupart du temps avec un petit style BCBG. Chemise entrouverte sur mon torse, pantalon pincé ou non, chaussure vernis. J'aime bien avoir la classe et je le revendique.

ASPECT PSYCHOLOGIQUE :

*Qualités :

Des qualités? tout le monde en as et il n'y as rien d'extraordinaire dans les miennes.

" Notre plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de nous relever chaque fois que nous tombons"
Je suis plutôt doué pour l'apprentissage, la mémorisation et tout ce qui touche a l'intellect. Il parait que mon cerveau carbure a mille a l'heure et le pire c'est que je crois que l'idiot qui m'as dit ça un jour n'avait pas si tord que ça. Je suis trop réfléchie pour certaine chose, j'analyse tout, je jauge le positif et le négatif de chaque décision avant de finalement me lancer. Il n'y as qu'en amour ou je suis terriblement différent et croyez moi, c'est une honte que je tente au mieux de cacher aux miens.

"Les jouissances de l'esprit sont faites pour calmer les orages du coeur."
A coté de cela, je suis un peu comme un fleuve, tranquille, cillant a peine quand un une pierre créer un oscillation sur ma surface. Un calme paisible, apaisant et si difficile a briser.

"En donnant sans arrière-pensée, on peut recevoir bien plus."
Avec les femmes, je suis un grand romantique, un rose, une musique douce, un peu de lumière tamisée et une pointe de poésie de mon cru et un regarde amoureux. Oui, je suis de se genre la, aussi surprenant que cela puisse paraitre.

"Quand je n'aime plus, j'ai autant envie de ne plus être aimé que j'en ai d'être aimé quand j'aime."
Car si je suis réfléchit en temps normale, avec ceux qui me sont proche c'est une autre paire de manches. Parce que je suis doux comme un agneau, incapable de faire le moindre mal a ceux que j'affectionne, que je tiens en haute estime ou encore.... que j'aime.

*Défauts :

On aime les gens pour leurs défauts pas pour leurs qualités. Je sais plus trop qui a dit ça mais je crois qu'il a pas vraiment tord. Sans défaut nous serions tellement, insipide! Car voila, je suis bourré de ses petites faiblesses psychique qui vous pourrissent la vie.


"Fuis la ruade de la bête docile et la colère de l'homme calme"
Aussi réfléchit et calme que l'eau, je suis capable des plus incroyables élan de colère et de furie pur lorsque l'on me trahit ou qu'on se rit de moi. Oui, je suis sanguin, mais qu'y a t'il de si étonnant a cela? les gens en apparence calme ne sont t'elle pas simplement des vases que la colère remplit peu a peu pour finalement ne plus pouvoir en contenir d'avantage et exploser, emportant tout ce qui a le malheur de se trouver sur son passage?

"Oeil pour oeil, dent pour dent"
Cette adage me vas comme un gant, parce qu'en plus d'être capable de m'emporter dans une forueur surprenante, ceux qui me trahissent ne pourrons jamais regagnier ma confiance. J'accorde facilement mon amitiée, mais il est aussi térriblement facile de la perdre a tout jamais.

"Qui me trompe une fois, honte à lui, qui me trompe deux fois, honte à moi"
Avec les femmes, aussi romantique et doux que je sois, je suis aussi un grand jaloux, je ne supporte pas qu'on regarde le fruit de mon désir, qu'on la touche, qu'on la fasse rire. Oui, je suis possessif quand je suis amoureux.

"Il faut 2 ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire..."
Je ne suis pas quelqu'un de très éloquent, j'aime le calme du silence, les regards qui en disent bien plus long, le toucher des mains ou des lèvres ou encore un simple sourire, qu'il soit doux ou sardonique.

"Gagner est une chose, perdre en est une autre."
Ha oui, et petit plus pour votre information personnel. Je n'aime pas perdre et je suis très mauvais perdant a se jeu. autant dire que tricher si c'est dans l'art et la manière ne me fait pas peur. Mais une chose est sur, la défaite me rend irritable. Car oui, bien que je sois incapable d'apprécier sur le coup le déshonneur, je fini par les accepter. N'apprend t'on pas bien plus de ses erreurs que de ses réussite?

*Autre (qualité ET défaut):

"Le cœur a ses raisons que la raison ignore"
Quand je suis amoureux, je ne donne pas dans la demi mesure et je me jette corps et âme dans la passion, quitte a m'en bruler les ailes et le cœur. Oui, je suis de ses fous qui crois en l'amour exclusif, celui qui se suffit a lui même et qui a pour fondation un sentiment incroyable et surtout indestructible si il est partagé.

"L'homme qui pleure n'as pas forcément une poussière dans l'œil."
Mais aussi fougueux que soit mes sentiments je reste quelqu'un de très sensible sur certain point, un peu trop rêveur et fleur bleu. Pleurer n'est pas une honte, que se soit de douleur ou de bonheur. Rougir n'en ai pas une non plus après tout... même pour un homme. Cela peut paraitre étrange mais ses sentiments la chez moi son très... diffus en apparence mais bouleversant dans mon cœur.

VOUS :

PRENOM : Isabaut (sisi)

AGE : on demande pas l'age d'une femme voyons! (22 ans)

PAYS OU JE VIS : France

CODE D’INSCRIPTION : je veux pas! Nan je le dirait pas! de toute façon Checked by Sheitan

AVATAR : Won Bin!

PRESENCE SUR LE FORUM : heu je sais pas, tout dépendra de la vitesse a laquelle on me répondra :p

VOTRE SENTIMENT SUR CE FORUM : hum zolie mais le font avec les runes celte me fait un peu bizarre. (un peu mal au crane aussi mais ça se sont mes yeux de taupe)

COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM :Par un profil sur un autre fora. Celui de Salm pour être précise! (et oui je balance les gens avec qui je rp, say moche hein!)



HISTOIRE :

Corée, 1508:
Des hurlements dans la maison, une femme cris comme un porc qu’on tenterait d’égorger alors qu’il n’y as la rien d’horrible. Cette petite humaine du nom de Kyung-Hee portait l’enfant d’un démon. Le démon en question ? Qui fut’ il ? Personne ne le sais, personne ne s’en souviens vraiment je crois. Puis plus un cri, plus un bruit ou un son. La mort ? Non la faucheuse n’avait pas fait son œuvre car déjà les plaintes du bébé résonnaient dans toute la petite cabane ivre. Sa sœur, une gamine de dix ans de plus que lui, regardait le bébé avec des grands yeux.

« Mais il a l’air un petit singe ! »
« Eun-jung voyons ! Respecte ton petit frère. »
« Mais c’est vrai, regarde comme il est tout ridé… on croisait un babouin ! »

La mère soupirait alors que moi, dans ses bras je baillai, j’étais épuisé, inconscient de la vie autour de moi… je venais de naitre et n’était-ce pas déjà en soit quelque chose d’incroyable ?


Dernière édition par Kheops le Mer 7 Jan - 3:33, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Khéops [DEMON VALIDE]   Mar 6 Jan - 15:04

1532 :

J’ai 24 ans… pourtant j’ai rien de l’apparence d’un jeune de cet âge. Je suis encore un gamin, oui oui... C’est un gamin de huit ans que vous avez sous les yeux alors que j’ai bel et bien mes 24 années. Bref, il faut chaud, ma mère est dans une rizière ou elle travail avec ma sœur. D’ailleurs elle a quittée la maison depuis un certain temps, elle s’est mariée à un homme et porte déjà son deuxième enfant. Pour ma part je suis au bord de la rivière, avec des garçons un peu plus grand que moi. Et vous savez quoi ? On regard les filles se baigner TOUTE NUE dans la rivière ! Elle glousse alors qu’elle se déshabille, nous offrant une vue incroyable sur leurs corps à peine plus adulte que les notre. Mais alors que nous fixions attentivement les filles… j’ai eu une pensée idiote… idiote et qui m’as valu un sacré choque. J’ai espéré de toutes mes forces être au milieu des filles… et bien vous savez quoi ? J’ai été exaucé !

Mais a l’époque je n’avais aucun contrôle sur mon dos, c’est nu que je me suis transporté au centre des filles… mes yeux rond comme des soucoupes et mes mains sur mon bas ventre alors que je n’osais plus bouger. Les filles m’ont regardée muette un moment avant de finalement se mettre a hurler et courir en tout sens. Dans la cohue j’ai réussit à fuir, mais croyez bien que mes amis masculin m’en on posé des questions… et des réponses, je n’en avais aucune a leurs fournir. Oui je grandissais lentement, mais de la a pensé que j’étais un démon ?! Et bien si… ma mère me l’expliquât et m’avoua beaucoup trop de choses a mon gout se soir la.

1540 / 1558:
La suite ? J’ai grandit dans un monastère bouddhiste en grande partit, apprenant les préceptes et les coutumes de ma religion. L’art du calme, de la maitrise de soit et les 10 préceptes que l’on doit toujours tenter de suivre tout le long de sa vie.

•S'efforcer de ne pas nuire aux êtres vivants ni retirer la vie,
•S'efforcer de ne pas prendre ce qui n'est pas donné,
•S'efforcer de ne pas avoir une conduite sexuelle incorrecte ─ plus généralement garder la maîtrise des sens,
•S'efforcer de ne pas user de paroles fausses ou mensongères,
•S'efforcer de ne pas user de paroles dures ou blessantes,
•S'efforcer de ne pas user de paroles inutiles,
•S'efforcer de ne pas user de paroles calomnieuses,
•S'efforcer de ne pas avoir de convoitise,
•S'efforcer de ne pas user d’animosité,
•S'efforcer de ne pas avoir de vues fausses.

Mais croyez-moi, rien n’y fit et mon pouvoir devint rapidement incontrôlable. Rien n’y faisait, la méditation, les tentatives d’élévation… plus je cherchais a repousser mes crises de téléportation intempestive pire c’était.

1559:
C’était de pire en pire, insupportable pour moi comme pour le monastère. Alors la solution miracle, on m’a envoyé dehors avec mes sacs et on m’a dit au revoir. Je devais partir en pèlerinage et tenter de trouver mes propres réponses par moi-même. C’est a cet époque que j’ai rencontre Raphaël. Je suis tombé dessus si je puis dire ! Une téléportation malheureuse et me voila assis sur son dos. Vous imaginez ma tête ? Lui par contre ça l’as fait beaucoup rire.

De fil en aiguille nous avons bavardé, je lui ai donné un prénom d’un ancien pharaon, Khéops, il n’a pas cherché à en savoir beaucoup plus que ce que j’ai bien voulu lui dire et m’as raconté son histoire. Ho à l’époque je l’ai cru, mais maintenant je sais que son histoire est tous les jours différents. Il aime bien inventer son passé je crois. Bref, nous avons parlé et il m’a proposé de m’aider… à condition que je ne discute jamais ses directives. Vous imaginez bien que dans l’état d’esprit perdu et déséquilibré que j’avais a l’époque je n’ai pas cherché plus loin… aujourd’hui encore je me demande pourquoi il a fait ça. Ho j’ai eu pas mal d’idée stupide a se sujet… mais aucune n’ayant une preuve d’être un semblant de vérité.

1562:
Raphaël vas et bien entre ici et ailleurs. La première année nous avons sillonné a deux une grande partie de la Corée, puis il m'as laissé seul, sans doute pour voir si je continuait a m'entrainer comme il me l'avait demandé. Je faisait ce qu'il me disais, quand il revenait quelque semaines il perfectionnait mon entrainement, veillait au grain, surveillant son poulain prometteur.

Je contrôlait mieux mon don, j'arrivai même a me téléporter avec mes fringues maintenant. c'était un grand pas en avant n'est ce pas? Puis un jour... paf, ça m'est tombé dessus sans que je n'y puisse rien. J'ai rencontré une sorcière et je me suis rendu compte d'une chose que le monastère m'avait fait oublier et que mon pouvoir incontrôlable avait continué de reléguer au second plan. J'étais un homme a présent et les femmes m'attirai. Les femmes que dis je.... les sorcières. Oui ça peut paraitre surprenant mais il n'y avait que les sorcières qui me faisait de l'effet de cette façon...

Ho je contrôlais mon corps, les joies du bouddhisme, mais une chose était a présent clair dans mon esprit. Je devrais connaitre les femmes pour être capable de résister a celle ayant le sang de mes ennemis. Je ne savais pas pourquoi cette guerre entre sorcier et démon existait, mais je n'avais pas le droit d'envoyer tout en l'air pour des envies et des besoins physique. Si j'avais su...

1591:
ça y est! après plusieurs femmes qui n'ont fait qu'un passage rapide entre mes draps, j'en ai trouvé une que je veux pour plus d'un nuit. C'est une japonaise, un jolie petit bout de femme qui a des yeux aussi bleu que l'océan. Pourtant elle a un visage comme le mien, une peau plus pale mais c'est surement la différence entre un homme habituée a vivre comme un vagabond. ses cheveux sont incroyablement long et noir. Je suis fou d'elle... enfin je crois. Des fois je n'arrive pas a être vraiment heureux.... comme si il lui manquait quelque chose. Pourtant j'étais bien dans les bras de l'ex Geisha...

1592 :
C'est la guerre, oui LA guerre contre le Japon qui tente de nous envahir. Pourquoi j'en sais pas grand chose mais je me suis enrôlé dans nos défenses. Seulement voila... il faut croire qu'on était clairement pas près... et c'est l'occupation de la Corée par les japonais. Ma petite Ex-Geisha se vois dans une position plus que délicate. Entre elle et son pays ce n'était plus vraiment possible... surtout parce qu'elle portait mon enfant. Otsuru ne voulais rien me dire.... elle avait peur que je fuis. C'est d'ailleurs sans doute ce que j'aurais fais... si mon père ne l'avais pas fait avant pour moi.

1593 :
La fin de la guerre, mais mon cœur est déchiré. J'ai mal, bon dieu qu'est ce que j'ai mal. Même Raphael n'arrive pas a me consoler de la perte d'Otsuru. Je pleure, je cri, j'hurle ma douleur alors que je me disais incapable de l'aimer. Pourquoi hein? j'en sais rien... j'en sais rien du tout. Le japon a été repoussé mais moi je suis définitivement brisé. C'était une humaine... ouai une humaine... une simple humaine. Mais vous savez quoi? elle avait ensorcelée mon cœur. Mais j'ai perdu une amante et un enfant... je crois que pour moi l'amour c'est fini. Plus jamais, je veux plus jamais éprouver ça.

1597 :
Le japon tente encore de nous envahir, mais cette fois nous sommes près... la guerre est rapide, peu de mort mais une magnifique victoire pour nous. Nous avons su repousser l'envahisseur de mains de maitre et me battre me fait découvrir une chose... j'arrive a ne plus penser a Otsuru quand je prend des vies. Oui je trahie ma propre culture, mais c'est pour sauver mon peuple. Les bouddhiste sont pacifique mais le pacifisme n'as jamais sauvé ceux que j'ai aimé.

1636 :
Après le japon c'est la Chine qui fait de nous des vassaux. Pourtant mon maitre me démontre le bon coté des choses. La chine nous protège maintenant et nous laisse une assez agréable liberté dans les choix de notre pays. Il continue a aller et venir, un peu comme un fantôme mais cela ne me perturbe plus. Ha oui, a présent quand je pense a ma défunte Otsuru je n'éprouve plus de colère, je suis juste triste... je crois qu'elle me manque.

1784 :
Voila que des cureton en habit noir vienne nous laver le cerveau avec une religion qui me dégoute. Ils veulent nous obliger a y adhérer... comment ça s'appelle déjà? ha oui le christianisme. Je suis et je reste Bouddhiste, aller voir votre soit disant diable avec vos idées! Je me souviens les avoir insulté en Coréen, ne parlant a l'époque que cette langue et celles que mon maitre m'inculquaient. L'italien, le russe, le français je crois, c'est pour ça que je comprenait si bien ses hommes en bure.

Pendant cette période, j'ai flirté avec une jolie demoiselle, une française du nom D'Ardeline, une sorcière. Elle jouait avec moi comme un se joue d'un chiens et quand je l'ai compris.... je l'ai tué tout simplement. Pas de peine, pas de désespoir cette fois si... son corps gisait dans mes bras mais rien, pas une larme. Pourquoi? parce qu'elle m'avais trahit.... voila donc le pourquoi de ma passion pour Otsuru? sa ferveur envers moi et son amour aussi inconditionnel que pouvais être celui que je lui aurais porté si j'avais ouvert avant les yeux sur mes sentiments.

Bien sur j'ai rapporté l'affaire a mon Mentor qui m'aida a... disperser le cadavre comme il l'avais si bien dit. Nous n'en avons plus jamais parlé et j'ai su sans mal l'oublier et tirer un trait sur elle.Par amour je suis près a tout les sacrifice.... par colère et esprit de vengeance aussi. Comme mon maitre, mon calme n'est qu'un apparence, un masque pour tromper sur mes pensées et si j'ai su briser le sien, il a réduit le miens en cendre il y a longtemps.

1833 :
Les missionnaire français arrive a grand renfort de matériel et surtout de prêtre. Ils veulent nous civiliser? Mais leurs religions n'as rien de civilisé! ou sont donc leurs bon précepte qui doivent nous changer la vie? Ce n'est pas ça qui nourrira les pauvres, pas ça non plus qui redonnerons le gout de vivre a ceux qui ne l'on plus... pas ça non plus qui me permettra d'être heureux.

1864 :
La fameuse nouvelle religions est rejeté de la Corée. Une loi la juge même interdite et tout pratiquant pourra être emprisonné, expulsé de Corée ou même tuer. C'est un peu violent comme façon de régler les choses mais de toute évidence cela marche et rapidement la plupart des miens reviennes au bouddhisme. Les temples se remplisse a nouveau et les offrandes afflux en masse pour se faire pardonner d'avoir oser croire en un soit disant dieu. Les fourbes.... et après on me dit que les démons sont manipulateur et malsain... mais regardez vous humains.... vous n'avez jamais été mieux.


1866 :
Nouvelle guerre, nouvel ennemie. Celui qu'on a accueillit jadis viens nous envahir, mais une fois encore nous sommes près et armés. Pas de défaite possible et la France est mise a mal assez facilement. Mon maitre m'as incité a participer, une fois de plus alors que lui préfère regarder de loin. Je ne le comprend pas.... je ne le comprendrais jamais je crois.

1871 :
Encore une fois la guerre, cette fois ci c'est les états Unis que nous repoussons avec la force du désespoir. Le Japon, la Chine et la Russie lorgnent de plus en plus en notre sens. Nous sommes un point stratégique et nous n'appartenons pas a une grande puissance soit disant. Mais pourtant nous tenons bon, la diplomatie a du bon mais le pays tout entier est sous tension.


1882/1886
Les langues étrangère sont étudier et je me sent soudainement en avance de plusieurs siècles. Mon maitre m'as déjà appris plusieurs langues et je crois être capable de voyager sans mal a peu près n'importe ou. Pourtant je reste dans ma Corée natale. Raphaël lui continue de voyager... nous nous retrouvons chaque fois a un endroit différent, il reste quelque jours et fuit a nouveau. Je me demande ce qu'il cherche ou ce a quoi il tente d'échapper... a moins bien sur qu'il ne soit juste avide et curieux du monde?

1895/1986
Début d'année 95, le Japon met a mal la chine et cette dernière se fait envahir et nous sentons que bientôt viendra notre tour? Pourtant en 86 nous vivons encore. La preuve avec le premier Journal écrit en intégralité en Coréen. Je me souviens l'avoir eu dans les mains et avoir pris plaisir a lire ma langue natale qui jusqu'as présent n'étais qu'une langue oral pour beaucoup d'entre nous. Le chinois écrit est donc effacé, la purification de la langue pour ne laisser que le Coréen a été mis en place et appliqué cette même année.

1905 :
Après le chine, voila que la Russie a son tour courbe l'échine devant le japon. Bientôt se sera notre tour, tout le monde le sais mais personne ne le dis. Pourtant dans cette étrange atmosphère je rencontre Castiléna, une sorcière. Et bien sur une fois de plus je tombe sur le charme de la demoiselle... mais voila, elle est déjà marié et bien que je profite de ses charmes une nuit, il n'y en eu pas de seconde. Elle me brisa presque le cœur mais aujourd'hui je rit de ma fuit a travers le mur qui me valut de rentrer nue en me téléportant de toit en toit. Mon maitre fut ravit d'apprendre que j'avais mon second don, enfin... j'avais mit le temps mais il était bel et bien la.

1910 :
Voila, c'est affirmatif je ne suis plus Coréen mais Japonnai, la guerre a eu lieux et comme pour la Russie et la Chine nous avons plier comme le roseau pli sous les assaut du vent. Nous l'avions tous prédit et nos forces n'étaient pas suffisante pour submerger la vague japonaise qui déferla sur nous.


1945:
Hiroshima... Nagasaki... les bombes atomiques avait mis a mal les forces japonaises et nous voila a présent libre... libre vraiment? Non l'urss et les états uni prirent le partie de nous diviser pour soit disant nous débarrasser de la menace japonaise. Mais a qui dont voulaient 'ils faire croire ça? Bien sur mon maitre était d'accord avec pour sur le fait que ce n'était la qu'une façon pour prendre le pouvoir. Staline nous prouva nos dires en s'emparant d'une mains ferme du nord... le sud était sous administration américaine.

1990:
La guerre du Golf a tout changer... nous n'y participions pas vraiment mais la face même du monde a souffert de l'explosion général de la colère et de la haine des hommes. C'est la guerre, la vrai... la mondiale... personne n'est a labrit, tout le monde est pris dans la foule soudaine des bombardement et des cris.

2008:
Nous sommes aujourd'hui en 2008, mon maitre a été appelé par Sheitan pour un fameux tournois, les enjeux sont intéressant mais mon maitre ne semble pas vouloir y participer. A la place, c'est moi qu'il a mit sur le banc des joueurs. Pourquoi moi? parce que je suis son digne héritier... Quand il me dit ça, j'ai l'impression d'un père parlant a son fils... mais c'est impossible, enfin je crois.


Dernière édition par Kheops le Mer 7 Jan - 3:11, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Khéops [DEMON VALIDE]   Mar 6 Jan - 18:41

* voit Kheops pointer son nez *

Bienvenue à toi Kheops ! cheers
J'adooore les Démons pas insensibles aux Sorcières ! Cool
* Comment ça intéressée ? Moi ? Meuh naaaaan ! Ou si peu XD *

Je te ferais bien un gros calinou moi aussi mais après je risque de me faire tapper par ton Chef... L'autre *censuré* de Shei Razz

* Promis je t'en ferais un plus tard XD *

Bonne continuation pour ta fifiche beau Kheops !
* SBAF ! Pas baver hein XD *
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Khéops [DEMON VALIDE]   Mar 6 Jan - 18:44

POST :

Le soleil passe au travers des rideaux a demi clos, bordèle qu’est ce que c’est que ses maudits rayons qui m’oblige à bouger alors que j’était si bien ? Je grogne, me tournant mollement sur mon flanc gauche, dos à la lumière ravageuse qui osa me perturber dans mon sommeil saintement sacré. Bon je ne peux pas non plus bouger beaucoup plus pour aller a l’encontre de l’astre lumineux … ça demanderais trop d’effort et je ne suis clairement pas assez réveiller pour ça. Je me recroqueville un peu plus sur moi-même, ma main empoignant un coussin pour venir le rabattre sur ma tempe et écraser une partie de mon visage. Et voila… je suis réveiller et c’est fini…. Je pourrais clairement plus me rendormir ! Je me redresse avec une lenteur mesuré… je n’ai pas envie de me froisser un truc et faut que je fasse mon petit check up matinale…

Je m’assois sur le bord du lit et passe ma main dans mes cheveux, j’ai vraiment la gueule dans le pâté se matin et ma main raccroche sur le rêche de mon menton. Ha tiens… se matin je dois me raser ? A en croire le bruit ouai… le toucher aussi d’ailleurs. Bon aller, mission toilette. Je me lève, mon équilibre est difficile alors que je baille aux corneilles, comme un ours digne de se nom. Puis je marche vers la petite porte, en mode zombi bien sur pour fini par arriver à l’ endroit de mon désir. La je glisse une main dans le caleçon et me laisse aller a un plaisir inouïe quand on a la vessie pleine. Mon dieu que c’est bon… Une fois finie on secoue un peu la chose et paf, on la remet dans son emballage.

Maintenant c’est toujours titubant et avec l’air d’une vielle de quatre vingt pige que je m’approche du lavabo et que j’attrape le savon. J’allume le robinet, tournant la molette pour l’eau et passe le savon dessous. Voila, lavage de main, rinçage et puis finalement essorage dans la serviette qui se trouve non loin. Une fois fait je retourne dans la chambre, gratouillant les trois poils qui doivent se battre sur mon torse qui reste incroyablement imberbe. Intérieurement je me félicite d’avoir un tel maitre, parce que je n’ai pas à dormir dans une tente même si ce n’est pas un truc de luxe. Une tite chambre de bonne comme on dit, ça me suffit largement.

Une fois entrée dans la chambre… je regarde le lit… il m’appelle le bougre et j’ai du mal à lui résister… Bon aller, pour une fois j’abdique et je me laisse tomber comme une merde sur le matelas, le visage dans le coussin et les jambes a moitié dans le vide. Juste pour une heure ou deux… après je devrais me réveiller vraiment et bouger… mais déjà le sommeil a raison de mon esprit et je ne suis plus qu’un égaré dans les bras de Morphée.


______________________________________________________________


cheers

Angelllllll (oui on se connais pas et alors hein?!)

pour le chef pas grave! je te défendrais de mon corps! (ou si il commence a trop se fâcher je fuirais lâchement pour l'éloigniez loin de toi!)

alors calin quand même!

(bon j'ai un doute soudain sur ma possibilité de tout faire tenir en un post -_-)


Dernière édition par Kheops le Mer 7 Jan - 3:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Khéops [DEMON VALIDE]   Mar 6 Jan - 19:13

Une fifiche de plus d'un post ?
rhoooooooooo !
Je t aime déjà très fort toi tu sais ?

Et, un conseil...
Méfies toi des colères de Shei hein : quand il s'y met il est vraiment bougon le vieux

Nope on se connait pas (suis pas sur Théo) mais j'y connais bien des gens tout comme sur Syb XD
Et puis on va, rapidement en plus je pense, se connaitre tous les deux !

Et méfies toi de Sephora : c'est une sale ratone de peste Humaine Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Khéops [DEMON VALIDE]   Mar 6 Jan - 19:17

J'aime pas les humains!

(déjà que je bave sur les sorcières...)

puis pour le plus d'un post, c'est parce que j'ai jamais réussi a faire des histoires courtes sauf quand les persos sont amnésique... mais en règles général les admin veulent pas lire mes bgs complet et me demande des résumé T-T

(sont méchant les admins des fois)

bon j'ai fini tout sauf l'histoire et ça tiens!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Khéops [DEMON VALIDE]   Mar 6 Jan - 20:03

Ne t'inquiète pas mon choux, moi ce sont les sorciers et les démons que je n'aime pas Evil or Very Mad

Je vais me faire un plaisir de te pourir la vie!
*Ca devient une mode pour mes persos, ils sont dans leur période chieur! Very Happy J'adore lol! *

Enfin ce que j'essaie de te dire c'est b... bienv...
*Respire profondément!*
Bienvenue en enfer ....
Revenir en haut Aller en bas
Sheitan
NO Brain, NO Fear


Nombre de messages : 670
Age : 32
Localisation : In an Hellish Heaven!
Date d'inscription : 10/11/2008

Who am I fighting for?
Phrase du jour: Vade Retro!
Qui aime qui?:

MessageSujet: Re: Khéops [DEMON VALIDE]   Mer 7 Jan - 14:46

Kheops, tu aurais pu attendre d'être validé pour poster.

Fifiche Validée

_________________
Vade Retro Satanas

Démon Administrator!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enferetdamnation.1fr1.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Khéops [DEMON VALIDE]   Mer 7 Jan - 16:44

c'est pas ma faute! c'est madame angel qui m'as incité a le faire!

si quelque chose allais pas je l'aurais modifié dans mal, (n'ayant fait que mon post de plus ça allait a modifier :p)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Khéops [DEMON VALIDE]   Mer 7 Jan - 18:15

J'avoue et je plaide coupable Shei' : c'est moi qui ais autorisé Khéops à poster...
* lui tend le fouet et sourit *
Tu veux me punir l'Ancien ? Cool

Félicitations pour ta Validation Khéops cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Khéops [DEMON VALIDE]   Aujourd'hui à 21:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Khéops [DEMON VALIDE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le trone du seigneur demon!
» Le Demon Du Rire
» Plein de demon du chaos a vendre
» Golden Demon: Games Day
» Projet Golden Demon Allemand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enfer et Damnation :: L'accès au tournoi... :: Le puits des âmes... :: Validés-
Sauter vers: